Recherche
 
Vous êtes ici :   Accueil » Les maisons forestières de Négrevaux et de la Passe Blanche
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Les Forêts de la Coubre
et des Combots d'Ansoine
Un patrimoine bâti
Un patrimoine naturel
Pourquoi cette mobilisation ?

La forêt de la Coubre est un milieu naturel exceptionnel d'une grande richesse écologique, historique et humaine pour le territoire et la population de la presqu'île d'Arvert.

Les biens communs coûtent cher à la société, la forêt domaniale fait partie du domaine public; elle aussi, tombe sous le joug de la recherche d'économies voire de la rentabilité. Les aménagements sont de plus en plus chers et les crédits de plus en plus limités. Il devient impératif de faire appel à d'autres voies pour en assurer la pérennité.

Heureusement, beaucoup de personnes sont attachées aux valeurs de ce patrimoine construit à la sueur des générations successives qui se sont attachées à nous le transmettre dans d'assez bonnes conditions.

Nature en Pays d'arvert via sa structure ADPLC se veut fédératrice de toutes les bonnes volontés décidées à sauvegarder le patrimoine naturel et la patrimoine bâti de la forêt domaniale de la Coubre et des Combots d'Ansoine.

     Rejoignez-nous, nous avons besoin de vous pour redonner vie à la forêt et la maintenir en bon état.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.lacoubre.org/data/fr-articles.xml

LES MAISONS FORESTIÈRES

Le succès des chantiers de fixation des sables a nécessité une présence et une surveillance incessantes pendant plus d’un demi-siècle. ‟Il a donc fallu implanter un personnel au milieu du désert”. Mais encore ‟il fallait que l’habitant s’attachât à son poste car la conduite de ces vastes chantiers exige des préposés d’élite restant là de plein gré pour y acquérir l’expérience des travaux et cette surveillance ne peut être confiée à des gardes en disgrâce venant passer par force un temps de punition dans un pays ingrat” (Vasselot de Régné).

Les deux maisons forestières qui nous intéressent ici appartiennent à un ensemble de 12 construites entre 1865 et 1869 par l’administration des Eaux et Forêts.

 

Assurer le logement seul ne suffisait pas. Pour rendre plus agréable et utile l’environnement ‟on a ensemencé les parties voisines, on a défriché et amendé des enclos destinés à servir de jardins, on a recherché et planté aux abords des arbres ou des arbustes susceptibles de prospérer dans le sable”. Ainsi au voisinage des jardins qui accompagnent chacune de ces maisons on trouve parfois une petite pépinière que le garde forestier pouvait surveiller et entretenir régulièrement.

L’eau était tirée du puits alimenté par une nappe qui, à La Coubre, repose sur le fond marécageux du Barrachois.

Lorsque l’Office National des Forêts fut créé, en 1964, l’État lui a confié la disposition à titre gratuit et la gestion de ces immeubles par voie de remise en dotation. Depis 2009, une convention cadre lie l'ONF pour la mise en oeubre d'un bait de longue durée concernant les bâtiments anciennement remis en dotation dont ceux de La Coubre.

En 1969, le problème qui nous occupe aujourd’hui était déjà posé. L’O.N.F. procédait au classement de ces immeubles. La Passe Blanche et Négrevaux était classés immeubles loués à des tiers, la Bouverie et le Pavillon, par exemple, immeubles non loués, inutiles, à détruire. (Ce qui heureusement ne fut pas fait).

À signaler enfin que ces maisons forestières sont situées très près de l’ancienne voie du chemin de fer forestier dont le tracé est aujourd’hui, dans ce secteur, celui de la piste cyclable (vélodyssée).

La maison forestière de Négrevaux fut construite en 1866, en peine forêt à 1250 m de l’océan. Actuellement, elle n’est plus qu’à 500 m (par suite de l'érosion marine) et on peut la joindre à partir de la D 25 dont elle est éloignée de 800 m (à l’intersection de la piste cyclable et de la ligne 21).

Construite pour le logement d’un brigadier, elle possédait un four à pain comme celle du Pavillon. En contrebas, dans les vestiges du Barrachois, se trouvait le jardin et, à 300 m au sud, une petite pépinière.

.

La maison forestière de La Passe Blanche date de 1867. L’origine du nom, comme celui de Négrevaux, n’est pas connue. Dans un relevé des dépenses concernant les dunes de La Coubre (1880) on peut lire : ‟réparation à la maison forestière de la pierre blanche”. Cette passe était-elle un passage blanc (allusion au calcaire) ?. Le Roître des Bassets (en fait des Bassées = basses mers) voisin aurait  été un front calcaire n’émergeant qu’à marée basse et point de départ d’une passe vers l’intérieur.

On trouvait là aussi un bâtiment annexe et un jardin, l’ensemble occupant 22 ares.

Après leur désaffectation ces maisons forestières furent louées : La Passe Blanche à des chasseurs, Négrevaux à la Manécanterie des Scouts de France à La Rochelle en 1951. Il y a quelques années, les baux ne furent pas renouvelés et ces bâtiments, qui avaient profité d’un entretien minimum pendant leur location, furent abandonnés. Les photos publiées sur ce site montrent dans quel état elles sont aujourd’hui.

C’est pour envisager l’avenir de ces immeubles qu’une réunion sur le terrain a eu lieu en janvier 2012 à l’initiative de la directrice de l’agence régionale Poitou-Charentes de l’O.N.F. C’est cette réunion qui fut à l’origine de la création de notre association.

N.B. La rédaction de nos articles n’est pas définitive. Elle s’enrichira de tous les compléments que nous découvrirons mais aussi avec tous les documents (quelles que soient leur nature et leur origine) que vous pourrez nous apporter. Merci pour votre contribution.


Date de création : 21/02/2012 19:13
Dernière modification : 13/08/2012 15:36
Page lue 63023 fois
Précédent  


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

L'association
Notre action
Calendrier
L'ONF nous informe
Vous êtes ici :   Accueil » Les maisons forestières de Négrevaux et de la Passe Blanche
  
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 15 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :